Partagez|

Parfois, faut passer à autre chose | Cat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Parfois, faut passer à autre chose | Cat Mar 6 Fév - 9:23





Parfois, faut passer à autre chose.

Que Vlad Tepes se déplace, pour venir en aide à une femme, qui plus est, pas de sa lignée, c'était rare. La définition même du terme exceptionnel. Mais lorsqu'il était question de Catherine Crawfield, l'hybride à moitié humaine, à moitié vampire, toute décision catégorique était remise en question. A croire que cette femme était assez douée pour retourner les têtes. Mais fallait admettre que la rousse était un trophée inestimable, par son unicité. Mais plus que cela, Vlad avait eu la particularité de s'attacher à la jeune femme. C'était inexplicable, après son passé. La triste fin de sa femme. Depuis ce jour, Vlad était resté maître de lui. Il protégeait sa lignée, mais ne s'attachait pas. Encore moins à une femme. Et ce bout de cher en partie humain, avait réussi à passer outre. Et lorsqu'elle l'avait appelé, la voix grave, et cassée par des larmes taries, s'il n'avait pas bondi, c'était presque ça. Son coeur en avait pris un coup. Il ne comptait même pas les heures qu'il allait lui falloir, pour la rejoindre. Cela ne semblait pas avoir une quelconque importance. S'il fallait traverser le monde, là, de suite, il avait comme l'impression qu'il le ferait sans hésité. Et c'était une idée sur laquelle il préférait ne pas s'attarder. Parce que le voilà déjà à prendre son envol.

Quelques heures plus tard, il était à son chevet. Installés, tous deux, dans un jet privé, pour rejoindre sa demeure à quelques miles lieux d'où il se trouve. Il l'observe, et en dehors de quelques merci, elle reste muette comme une tombe. Perdues dans ces pensées. Elle cogite, et comme elle a si bien appris à le faire, elle lui bloque l'accès à ces pensées intimes. Aucun moyen pour lui de l'atteindre. Bones. Elle aura au moins saisi ça, entre deux, lorsque dans sa tristesse, elle aura abaissé le bouclier de ces pensées. Mais difficile d'en savoir plus. « La route va être longue, tu sais, alors tu peux peut-être me raconter ce qu'il s'est passé ? » Il tente sa chance, il n'a rien à perdre, de toute manière. Il ne la quitte pas des yeux, peut-être qu'à force, elle laissera à nouveau filtrer quelque chose. C'est une attitude qui l'agace, et en même temps, il comprend. Il n'aimerait pas que ses propres pensées, puissent être commune à tous. Et vivre avec un télépathe, au quotidien, se créer un bouclier est sans doute une nécessité. « Ou alors, je peux faire demi tour, et régler son compte à Bones ? » C'est une solution qui l'enchante. Il n'a jamais porté le vampire dans son coeur. Et s'ils n'en sont jamais arrivé au main, c'est d'abord par égard pour Mencheres, et ensuite, pour Cat. Mais il n'en pense pas moins. Et à la première occasion, il se ferait un plaisir de lui sauter à la gorge. Métaphore, bien sur, parce qu'il a une nette préférence pour le sang humain, quand même. Mais elle se crispe, et même si sa peine est dû au vampire brun, il devine que ce ne sera pas aujourd'hui qu'il pourra aller casser la gueule de Bones. Dommage. « Je veux bien t'accueillir chez moi, Cat, mais va falloir te montrer un peu plus loquace. » Parce que s'il devait la protéger, ce sera au moins une bonne chose, qu'il sache de quoi.. Qu'il sache aussi, si Bones était devenu un ennemi. Pour elle, s'entend. Parce que pour lui, ça l'avait toujours été. C'était pas une chose qui pouvait cessé, semble-t-il. Assi dans le siège face à elle, il fini par se pencher vers elle, coudes posés sur ses genoux. Il tape contre la tempe de la jeune femme rousse, avec douceur. « Tu n'as pas besoin de me cacher ce qui se trame là-dedans. Je ne te jurerais pas » Elle pourrait avec difficulté, faire pire que ses propres actes, alors ce n'est sans doute pas lui, qui ira la juger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Re: Parfois, faut passer à autre chose | Cat Dim 11 Fév - 21:09



Parfois, faut passer à autre chose.

Cat est assise sur son lit, les larmes dévalant ses joues. Cette fois-ci, c’est bel et bien terminé. Il n’y aura pas de retour en arrière pour elle et Bones. Et ça lui fait mal. Ca la déchire de l’intérieur au point où elle aurait préféré mourir. La douleur aurait été moins intense qu’elle ne l’est actuellement. En toute honnêteté, elle ne sait pas encore comment elle va faire pour pouvoir se relever. Cat a toujours été forte mais là, c’est différent. Depuis qu’elle avait rencontré Bones, sa vie avait pris un tournant important. Elle qui ne s’attaquait qu’à des petits vampires, avait, grâce à son ancien amant, c’est ce qu’il était maintenant, elle avait attrapé des gros poissons. Et surtout, elle était devenue elle-même et vivante. Mais voilà, Bones allait appartenir à son passé. Elle était certaine que cette fois-ci, les choses ne seraient pas réparables. Pourtant, ils en avaient surmonté des épreuves ensemble. Mais cette fois, c’était la fois de trop. Soupirant lourdement, elle essuie d’un geste rapide ses yeux. Il faut qu’elle parte. Bones est parti en claquant la porte, elle ne veut pas le croiser quand il reviendra. Alors elle fait la seule chose qui lui parait censé. Attrapant son téléphone, elle envoie un message à un vampire, qui elle espère, ne lui posera pas un lapin. Puis elle fait ses valises rapidement. Une fois chose faite, elle sort et croise Rodney. Il la supplie de rester, mais Cat ne peut pas. Il faut qu’elle parte. Alors malgré les supplications de son ami la gargouille, elle claque la porte dans un bruit sourd. Le même son qui raisonne à travers elle dans son cœur déchiré. Marchant pendant ce qui lui semble une éternité, Kate finit pourtant par avoir un taxi. Grimpant dedans, elle indique l’aéroport. Mais les larmes dévalent tellement ses joues, que le chauffeur éprouve de la peine pour elle et finit par ne même pas lui faire payer sa course. Arrivant elle attend dans le froid, avant que le vampire arrive vers elle. Le remerciant à travers ses yeux embués de larmes, elle finit par grimper dans le jet privé. Regardant à travers le hublot, elle espère voir Bones. Mais c’est un espoir vain, dans le fond, elle le sait. L’avion décolle mais Cat le remarque à peine. Elle est malheureuse. Au bout d’un moment, combien de temps elle ne sait pas, Vlad transperce le silence pensant. Secouant la tête, elle ne veut pas lui raconter. Elle ne peut pas. Elle-même à beaucoup de mal à comprendre pourquoi cette dispute est différente des autres. Mais quand il fait une proposition, Cat se redresse d’un bon et attrape la main du vampire. « NON ! » C’est la seule chose qu’elle arrive à articuler. Non, malgré la douleur, elle ne veut pas que Bones souffre. Elle le fait bien assez pour deux. Elle se recule, remonte les genoux vers sa poitrine, enroulant ses bras autour. Et Vlad parle. Relevant les yeux vers lui, elle se sent minable. « Je sais mais … » mais ça fait mal. Voilà ce qu’elle essaye de lui dire à travers son regard dévasté. Baissant la tête, avec un peu de honte, elle ne sait pas quoi dire. « On s’est disputés. C’est fini. Définitivement. Je … je ne veux plus le voir … Je suis sincèrement désolée Vlad de te mêler à ça. Je comprendrais que tu ne veuilles pas affronter la colère de Bones. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Re: Parfois, faut passer à autre chose | Cat Mer 4 Avr - 17:35






Parfois, faut passer à autre chose.

Sans savoir pourquoi, Vlad n'avait pas hésité, lorsque le nom de la semi vampire s'était affiché sur son écran. Il avait beau ne pas être en bon terme, avec Bones, Cat, elle, était son amie. Et Vlad m'était un point d'honneur à ne pas planter ses amies. Alors lorsqu'elle avait déclaré avoir besoin d'un chauffeur, pour s'enfuir loin de chez elle, il n'avait même pas demandé une quelconque hésitation. Il s'était organisé pour laisser ses occupations, et prendre son avion au plus vite. Avantage du jet privé, il était arrivé plus vite qu'elle jusqu'à l'aérodrome. Patienter ne l'incombait pas. Il était de ces vampires, qui avait compris que l'éternité qui s'étendait face à eux, n'était qu'un maigre prix à payer. Alors il n'était pas à deux minutes prêt. Et lorsqu'il s'était enfin retrouvé face à la vampire rousse, il s'était contenté de l'accueillir avec un sourire chaleureux, et l'inviter à prendre place, sans l'interroger d'avantage. Dans un sens, il s'en fichait un peu. Il pouvait être là, pour elle, sans avoir à savoir ce qu'il se passe dans sa vie jour après jour. D'autant plus si cela concernait Bones. L'unique chose qu'il espérait savoir, c'était si Bones était devenu une menace. S'il fallait qu'il s'en méfie. Voir même qu'il se retrouve à le combattre ? Savoir ce qu'il s'était exactement passé, c'était en bonus. Ca n'aidait pas forcément à trouver les mots juste. La réaction est plutôt immédiate, lorsqu'il évoque l'idée de rentrer dans le lards à Bones. Dommage, Vlad en aurait profité pour lui régler son compte. Mais ce n'était que partie remise. Parce qu'un jour viendra bien, où leur entendre ne tiendra plus. « Mais c'est pas toujours simple, je sais. » Il en était passé par là. Il avait perdu sa femme. Pas à cause d'une dispute, ou que savait-il d'autre, mais il n'avait eu d'autre choix que de se relever, et de se battre. Parce qu'il avait été un vampire, ce jour là. Qu'il n'avait aucun moyen de faire machine arrière. C'était soit se battre pour sa mémoire. Soit la rejoindre. Il avait choisi de se battre. Cat était une femme forte, qui avait un avenir devant elle. « Si tu veux un peu de mon expérience. Tu n'arriveras pas à tourner la page, tant que tu n'auras pas mis les mots sur ta douleur. » C'était dur, mais il n'existait pas d'autre moyen de s'en sortir. Malgré le sérieux de la situation, il ne peut s'empêcher de rire. « Tu rigoles, rien ne ferait plus plaisir que le voir débarquer pour m'affronter. » Son sourire ne le quitte pas. Voilà des années, qu'ils se confondaient en dispute, sans jamais pouvoir passer à l'acte par respect pour Mencheres. Mais là, ce serait l'idéal. « Ne t'inquiète pas, tu es en sécurité ici. S'il s'approche, c'est lui qui sera en danger, pas toi. » Il avait beau respecter Cat, et son besoin de ne pas haïr, et s'en prendre à Bones. S'il venait directement chez lui, il ne répondrait plus de rien, ni de promesse. Il secoue la tête, pour revenir à l'urgence de la situation, et se concentrer sur Cat. « Tu es chez toi, chez moi. Et tu pourras rester aussi longtemps que tu le voudras, Catherine. » Mais son sourire ne dure pas longtemps, parce qu'il se rend à l'évidence. Contre Bones, il ne fait pas le poids. Pas en matière de combat. Là, il ne jure pas deux secondes sur la vie de Bones. Mais légalement, il n'a aucun droit sur Cat, et faut qu'elle s'en rende compte.« Tu dois savoir que s'il décide de venir te chercher, je pourrais pas l'en empêcher. Légalement, tu es toujours sa femme. Et ça lui donne tous les droits sur toi. » Ca le faisait grincer des dents, Vlad, mais il n'aurait pas d'autre choix. Il ne pourrait se battre pour une personne qui n'est pas de sa lignée. Ce serait trop dangereux pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Re: Parfois, faut passer à autre chose | Cat Mar 24 Avr - 16:46



Parfois, faut passer à autre chose.

CCat a le cœur en milliers de morceaux. Jamais elle n’aurait pensé souffrir de la sorte. Depuis qu’elle a rencontré Bones, elle s’était toujours dit qu’ils arriveraient à affronter les choses. Ensemble. Mais apparemment, elle s’était royalement trompée. Ils n’étaient pas faits l’un pour l’autre. Elle n’était pas faite pour lui. Et c’était douloureux. Car depuis qu’il était entré dans sa vie, elle n’avait vu que par lui. Chaque décision, même les plus bêtes qu’elle avait prises, ça avait été pour son avenir avec Bones. Mais apparemment, l’avenir c’était arrêté là. Et même si elle venait de comprendre que le fil s’était rompu, elle ne peut pas accepter que Vlad tourne les talons pour pouvoir aller faire la peau de Bones. Le regardant à travers ses yeux bouffis par les larmes, Cat murmure doucement … Elle ne peut pas. Ca fait trop mal. Comme si elle avalait du poison encore et encore, à chaque battement de son cœur. Hochant la tête, elle est quand même soulagée de voir qu’il comprend ce qu’elle veut dire. Au même instant, elle repense rapidement à ce qu’elle avait appris sur Vlad. Apparemment, il avait perdu sa femme … Peut-être que c’est pour ça qu’il lui dit qu’il comprend ce qu’elle ressent. Relevant les yeux vers lui, elle secoue doucement la tête. « C’est trop tôt … » Trop tôt pour tourner la page ou mettre des mots sur sa douleur. Cela ne fait que quelques heures qu’elle a quitté la maison. Son cœur se serre en repensant à son ami Rodney. Si Bones rentre et ne trouve que la gargouille, Cat se dit que le pauvre ne va pas faire long feu … Mais tant pis. Le vampire a pris également sa décision en partant en claquant la porte, montrant ainsi que c’était fini. Baissant les yeux, Cat parle doucement. Sa gorge est douloureuse d’avoir tant pleuré. Relevant la tête, elle sait parfaitement que la rivalité entre les deux a toujours été bien présente. Mais l’entendre c’est quand même différent que de le savoir. Hochant la tête, elle ferme les yeux quelques secondes. « D’accord, je te crois. » Et elle est sincère. Elle sait que Vlad est capable de la protéger. Ouvrant les yeux, elle plante son regard dans celui du vampire et pour la première fois, un léger sourire vient naître sur ses lèvres. « Merci beaucoup Vlad. » Calant sa tête contre le dossier du siège, elle regarde une nouvelle fois par le hublot. Mais elle se retourne vers Vlad lorsque ce dernier lui parle qu’elle est encore la femme de Bones. Non ce n’est pas possible … S’avançant au bord de son siège, elle prend les deux mains de Vlad dans les siennes. « On ne peut pas envoyer une demande de divorce ? Ou une annulation de mariage ? Vlad je t’en supplie, je … je ne veux pas retourner avec lui … Surtout qu’il va venir, j’en suis certaine. Il … oh et le pauvre Rodney va finir avec la tête en moins par ma faute ! » S’attrapant la tête entre les mains, Cat soupire lourdement. C’est une catastrophe. Regardant son téléphone qui vient de sonner, elle montre à Vlad l’écran. « Tu vois, il va venir … » De nombreux messages de Bones sont là, lui demandant de rentrer immédiatement. Elle avale doucement sa salive et remarque que Bones lui a mis un surnom. Mais pour une fois, ça ne raisonne pas dans le cœur de Cat. Portant son regard sur Vlad, elle soupire et passe une main dans ses cheveux. « Tu vois … c’est bête à dire mais … pour une fois, le fait qu’il m’appelle ‘chaton’ ne me fait qu’éprouver de la haine envers lui. Pour qui il se prend ? Il hurle que c’est fini, qu’il en a assez et se casse et après, il faudrait que je revienne !? Mais je ne lui appartiens pas ! » Tout en parlant, elle s’était levée et faisait des grands gestes tout en hurlant. Un peu hystérique. Alors qu’elle se tait, une secousse secoue le jet si bien qu’elle n’est pas loin de se retrouver sur les genoux de Vlad. Reprenant sa place, elle remonte ses jambes contre sa poitrine tout en soupirant. « Il va mettre combien de temps à comprendre que je suis chez toi … ? Je ne vais pas pouvoir rester Vlad, je … je ne veux pas rentrer avec lui … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Parfois, faut passer à autre chose | Cat

Revenir en haut Aller en bas
Parfois, faut passer à autre chose | Cat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quoi ? Y'a autre chose que Frigost qui pex ?! Impossible...
» Et parce qu'en dehors des RP on peut aussi lire autre chose...
» 2 diodes vertes avec nabaztag/tag
» Puisqu'il faut passer par l'entrée..
» Scénario 40K: pour jouer autre chose ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just Game :: Game :: Chasseuse de la nuit-
Sauter vers: