Partagez|

Pour une surprise, c'est une surprise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar


Messages : 3
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Pour une surprise, c'est une surprise. Lun 5 Fév - 17:53



Pour une surprise, c'est une surprise.

Rose est assise dans son lit, en grande discussion avec Lissa. Jambes croisées, elle regarde la blonde d’un air concentré, écoutant avec attention ce qu’elle a à lui dire. Apparemment, il y a des doutes par rapport à Christian, dans le cœur de son ami. Ce que Rose n’apprécie pas vraiment, déjà que le jeune-homme n’est pas tout en haut dans la liste de la dhampir. Mais chose est sûre, elle ne peut nier que depuis qu’elle l’a rencontré, Lissa se porte pour le mieux. Soupirant, Rose porte une main dans ses mèches brunes, avant de la poser sur celle de son amie. « Mais non, je suis sûre que tu ne te fais des idées. » Lissa recommence à secouer la tête négativement. Rose sent bien qu’à travers leur lien, la blonde n’est pas du tout en état. Et ça lui fait mal. Elle aimerait pouvoir l’aider, mais Rose n’est pas la mieux placée pour parler d’histoire d’amour. Elle qui aime dans le fond son mentor, chose qui ne dois pas exister. Elle n’avait vraiment pas choisi la facilité. Soupirant, Lisse finit par avouer qu’elle va aller trouver Christian pour s’expliquer. Rose lui assure que ça va aller, avant de refermer la porte de sa chambre dans un bruit sourd. Fermant les rideaux de sa chambre, Rose ferme les yeux pour se concentrer. Puis elle commence à faire des mouvements pour s’entrainer. Elle a besoin de relâcher la pression. Heureusement, les cours ne reprennent que demain, mais elle a déjà hâte d’être aux prochaines vacances. Dès que son esprit divague, elle repense au moroï qui n’a pas cessé de lui envoyer des cadeaux, depuis qu’ils se sont rencontrés. Bien sûr qu’elle l’apprécie énormément. Mais elle ne peut pas s’imaginer avec quelqu’un comme lui. Après tout, il est volage, dragueur à souhait. Et même si Rose n’est pas la dernière pour aller s’amuser, elle n’est pas sûre d’accepter que celui qu’elle aime, puisse aller draguer ailleurs comme ça. Non elle aurait surtout envie de l’étrangler, de lui faire manger le tapis, puis elle recommencera pour qu’il comprenne. Puis de toute manière, son cœur n’est pas tout à fait libre. Dimitri … Il l’évite, et elle doit avouer qu’elle en fait de même. Se redressant après son entrainement, elle attrape ses affaires et va en direction des douches. Laissant l’eau coulée sur sa peau, elle prend son temps. De toute manière, la plus part des élèves doivent être en train de dormir ou faire le mur. Ressortant, elle retourne dans sa chambre. Enfilant une simple culotte et un t-shirt, prête à dormir. Mais avant, elle doit se sécher les cheveux, et après, elle compte se glisser dans son lit. Au même instant, elle attend vaguement frapper à sa porte. « J’arrive ! » Persuadée que c’est Lissa, Rose ne prend pas la peine d’enfiler un pantalon. Mais en ouvrant, elle reste scier sur place. « Adrian … ? » Sa voix est elle-même choquée. Elle aurait dû enfiler un jogging finalement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Re: Pour une surprise, c'est une surprise. Mar 13 Fév - 12:03



Pour une surprise, c'est une surprise.

Cigarette à la main, Adrian recrache la fumée qui dessine un fin nuage blanc alors que le soleil perce derrière les nuages. Il plisse du regard pour protéger ses yeux des rayons. C'est l'heure pour lui, de rentrer. D'aller se coucher aussi, mais le prince à l'habitude de ne jamais rien faire comme quiconque. Puis se coucher à l'heure des poules, c'était pas pour lui. Il avait investi l'académie, et n'avait pas manqué de remarquer que son passage était loin de déplaire au femme. A coup sur, il allait pouvoir se dégoter une belle brune, avec qui terminer la soirée. Il subi quelques difficultés à s'arrêter à l'étage des femmes. Il semblerait qu'une règle stipule qu'aucun homme n'a le loisir d'entrer dans la chambre d'une femme. Sauf qu'Adrian s'en fiche. Il n'est pas un élève ici, alors il n'a pas à respecter une quelconque règle. Et il ne s'est pas privé de faire remarquer cet état des faits au gardien qui surveille l'étage. Accompagné d'un petite menace d'appel à sa tante, et il n'avait plus opposé aucune résistance. C'était bien mieux ici. Appuyé contre le mur, jambe repliée, il est déjà en train de discuter avec une jolie blonde. Grand sourire, de magnifique yeux bleus. Une bouche splendide, un corps en accord. Elle parle peut-être beaucoup à son goût, mais une fois qu'il l'aura fais glisser sous les draps, elle se contentera de crier son nom, alors au fond, ça ne le dérange pas plus que ça. Il envisage déjà la suite de cette soirée, lorsqu'une chevelure noire attire son attention, du coin de l'oeil. Et dès qu'il pose son regard sur elle, la blonde n'a plus d'importance. Elle continue à parler, mais c'est à peine s'il l'écoute d'une oreille distraite. Il continue à suivre la brune du regard. Encore plus canon que la blonde sur laquelle il avait jeté son dévolu. Et en plus, il avait déjà instauré le contact avec elle, depuis peu. Ce qui l'intrigue, c'est qu'aujourd'hui encore, elle possède cette hypnotisante ombre noire qui danse autour d'elle. Dangereuse, et attirante. Il n'arrive pas à la quitter des yeux, et alors que la blonde l'invite à entrer avec elle – du moins, lui semble-t-il – il lève un doigt, pour l'arrêter. « Tu permets ? J'ai mieux à faire » Il se rend compte qu'il aurait pu mieux trouver ses mots, lorsqu'il entend le hoquet de surprise de la blonde dont, il s'en rend compte, il ignore le nom. Il ne s'attarde pas plus longtemps, et trace sa route jusqu'à la chambre où la brune s'est volatilisé. Le regard de la blonde dans son dos le fusille, il n'a pas besoin de se retourner pour le savoir. Il ne s'est sans doute pas fais une amie, et si la blonde connaît la détentrice de cette chambre, Rose aura elle aussi une ennemie à l'avenir, mais ça l'importe peu, le moroï. Il frappe à la porte, et rien que l'entendre répondre de l'autre côté du battant, ça lui affiche un sourire au moroï. La porte s'ouvre pour laisser apparaître la jolie brune, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est en mesure d'apprécier toute la vue que lui offre la dhampir. « Petite dhampir » lâche-t-il de son ton égaillé habituel. « Tu n'aurais pu ravir d'avantage mes pupilles » Il sourit, sans se priver de continuer à jeter un coup d'œil avisé à ces jambes. « Si tu n'avais pas encore trouver de compagnon, je me propose volontaire » Il affiche un sourire, alors qu'il s'appuie au cadre de la porte. Il connaît son charme, peu de femme y résiste. Elle s'efforce encore de faire genre, mais elle ne tiendra guère longtemps. Et il compte bien persévérer jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 3
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Re: Pour une surprise, c'est une surprise. Ven 16 Fév - 21:39



Pour une surprise, c'est une surprise.

Finalement, elle aurait mieux fait de tourner sept fois sa langue dans sa bouche et de se casser une jambe. Pourquoi est-elle venue ouvrir en petite tenue ? Rose sait parfaitement pourtant que ça aurait pu être n’importe qui. Mais vu la situation, elle avait été persuadée que c’était Lissa et donc, elle n’avait pas réfléchi. La prochaine fois, il vaut mieux qu’elle le fasse, vu la situation dans laquelle elle se trouve maintenant. Regardant avec des yeux ronds le moroï, elle ne peut s’empêcher de se tortiller en l’entendant l’appeler par le surnom qui lui a attribué depuis leur rencontre. Elle ne sait pas vraiment ce que ça provoque au fond d’elle, et ne veut certainement pas le savoir. De toute manière, les histoires d’amour, c’est uniquement pour les moroïs. Pas pour elle. Rose est là uniquement pour obtenir son diplôme, afin de pouvoir protéger Lissa. C’est la seule chose qui compte pour elle. Surtout qu’elle sait parfaitement qu’à la fin, elle aura la charge de son amie. Elles ont le lien, ce que personne ne pourra remplacer. Face à la remarque du moroï, Rose tire d’avantage sur son t-shirt, pour pouvoir couvrir au maximum ses cuisses. Elle sait parfaitement ce qu’il voit, mais elle ne peut pas s’empêcher de se sentir mal à l’aise. C’est un coureur de jupons. Et Rose ne veut pas être une énième conquête à afficher au tableau de chasse. Loin de là. Si elle devait s’engager dans une relation, ça serait pour quelque chose de sincère. Mais vu sa débauche amoureuse, elle sait parfaitement que ce n’est pas pour elle. Tout le monde ne tombe pas du Dhampi qui est un des meilleurs, et qui plus est, son instructeur. Mais c’était Rose ça : jouer avec le feu et les interdits. Alors oui, elle aurait pu s’abandonner dans les bras d’Adrian. Mais pour une nuit ? Non, elle s’y refuse. Sa vie et surtout son cœur, sont bien assez compliqués et malheureux pour rajouter de l’huile sur le feu. « Désolée, mais il va falloir faire la queue comme tout le monde, Adrian. » Non pas qu’elle avait des amants, mais nombreux avaient été ceux à tomber sous son charme. Se reculant d’un pas alors qu’il s’appuie contre le cadre de la porte, Rose se demande comment elle va bien pouvoir se défaire de cette situation. Le jogging aurait vraiment été la parfaite solution. Dans un coin de sa tête, elle se note de ne plus venir ouvrir, peu importe qui ça pourrait être, en pyjama. Croisant les bras sur sa poitrine, la dhampir le regarde d’un air sévère. « Qu’est-ce que tu me veux Adrian ? Tu n’as pas une blonde qui t’attend ? » Sa voix est dure. D’un signe de tête, elle lui indique la blonde qui les fusille du regard, du bout du couloir. Au fond d’elle-même, ça fait naître certaine chose. Mais jamais elle ne l’avouera. Surtout qu’elle serait incapable de mettre des sentiments dessus : jalousie ou autre, c’est l’incompréhension totale. Puis elle est fatiguée, alors elle n’a vraiment pas envie d’essayer de comprendre ses sentiments. « Adrian, j’ai pas la tête à jouer aux devinettes avec toi. Il est tard, va faire mumuse avec ta moroï que je puisse aller tranquillement me coucher. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Re: Pour une surprise, c'est une surprise. Mer 4 Avr - 12:06




Pour une surprise, c'est une surprise.

Adrian n’avait cesse d'obsession pour cette gardienne brune. Et c’était incompréhensible. Il lui était arrivé, d'avoir une ou deux dhampirs dans son pieu. Mais en temps normal, il était davantage porté moroï. Pour la raison simple que leur corps était davantage attrape l’œil. Mais Rose, il lui vouait une attention toute particulière. Une fascination extrême. Il s'acharnait, là où en temps normal, il aurait abandonné depuis un lustre. Il n’allait pas dire qu’il était amoureux. C’était une qualification extrême pour lui qui ne connaissait rien d’autre que le plaisir de la chair. Et d’un côté, il était incapable de dire ce qui l’intéressait a ce point chez la jeune gardienne. L’inaccessibilité, le défi qu’elle représentait, son corps, ou cette étrange aura noire qui tourbillonnait autour d’elle, et qui semblait menacer de l'engloutir à chaque seconde. C’était un mystère qu'il souhaitait résoudre. Sans se rendre compte qu’à la fréquenter ainsi, il était en train de tomber dans ces filets, d’une manière qu'il s'était toujours interdit. Il se rend à peine compte qu’il est en train de planter un mannequin pour la rejoindre. Mais pour la première fois de sa vie, il en a rien à foutre. Enfin, il s'était toujours foutu de l’avis général. Mais pour une fois, il se fiche de la soirée enflammé qu'il loupe avec la blonde. Parce que s’il faut qu'il se montre honnête avec lui-même, il n’existe qu’une femme avec qui il souhaite passer une soirée enflammé. Mais bien la dhampir qu'il a dans le viseur. Il a un sourire coquin au coin des lèvres, lorsqu’elle réplique à point nommé. Il regarde à droite, puis à gauche. « La queue ? Je suis seul à me bousculer à ta porte, p'tite dhampir. » Il la charrie, parce qu’il en a entendu des vertes et des pas mûres sur elle. Allumeuse, jusqu’à pétasse. Ce qu’il entendait sur elle n’était pas toujours glamour. Mais au vu des langues de vipères de cette académie, il ne s'était pas arrêté à ça. Il jette un coup d’œil dans la même direction qu’elle, pour découvrir la blondasse toujours sur le pas de la porte en train de les regarder. Il tourne un sourcil haussé vers Rose. « Jalouse ? » Il sait déjà qu’elle va se défiler, qu’elle ne l'admettra pas. Mais c’est déjà une petite victoire pour lui, s’il réussi à faire naître ce genre d'émotion chez elle. Mais qu’elle le laisse a la porte, ça ne l'enchante pas. Il faut qu’il trouve un moyen pour entrer. C’est même pas l’envie de finir sous ces draps qui l’anime. Mais juste l’envie de la découvrir davantage. « Mais où est donc passé ma p’tite dhampir ? D’après ce que j’ai entendu, a l’époque tu n’étais pas du genre à laisser un homme à la porte. Ni à te coucher à l’heure des poules. Que t’arrives-t-il, Rose ? C’est les entrainements avec ton dieu qui te retourne la tête. » Il n’a conscience d’être aussi proche de la vérité. Ça sonne juste comme une blague dans sa bouche. A leur première rencontre, il se l’était imaginer comme une fille sans prise de tête. Sur la même longue d'onde que lui. « Allez, Rose, je ne vais pas te sauter dessus. Je sais me tenir. » Pourquoi ne fait-il pas demi tour ? Ce serait beaucoup moins compliqué avec la blonde. Il en serait même déjà au round final, là où il n’a même pas franchi le seuil avec Rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 3
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Re: Pour une surprise, c'est une surprise. Lun 9 Avr - 18:38



Pour une surprise, c'est une surprise.

Rose ne pouvait nier le charme du moroï. Depuis qu’elle l’avait rencontré, elle le trouvait charmant, bien que même sous la torture, elle ne l’aurait pas avoué. Mais elle ne pouvait pas lui accorder ce qu’il voulait. Alors c’est vrai que selon les rumeurs, elle était une allumeuse, mais contrairement à ce que tous pensaient, elle n’était pas une fille facile. Elle n’ouvrait pas son lit à n’importe qui. Après ce que les autres peuvent penser, elle fait celle qui s’en moque mais dans le fond, ça lui fait du mal quand même. Appuyée contre le cadre de la porte, elle lui dit de faire la queue comme tout le monde. Après tout, plusieurs sont tombés sous son charme et le seul qu’elle veut réellement, est inaccessible. Dimitri est un super gardien, un mentor hors peur, et le seul homme qu’elle ne pourra jamais avoir. Mais de toute manière, ce n’est pas ses histoires de cœur qui sont importantes. C’est Lissa. La dernière des Dragomir qu’il faut protéger. Et ça Rose, elle se le promet depuis toujours. Elle donnerait sa vie pour la princesse, qui est sa meilleure amie. Jamais elle n’hésitera si c’est pour protéger la blonde. « Tu joues sur les mots Adrian. » Son ton est cassant. Certes, tous ne sont pas devant sa porte, mais il le sait. Il veut simplement jouer avec ses nerfs, mais Rose n’a pas la patience de passer sa journée à ça. Reculant d’un pas pour que leurs corps ne se frôlent pas, elle voit au loin la moroï qui attend sûrement le jeune-homme pour finir la nuit. Rose n’en doute pas une seconde. Et puis, elle sait parfaitement que la blonde qui attend dans le couloir, est très douée pour séduire la gente masculine. Pourtant aux yeux de Rose, elle n’a rien pour elle … Mais la jalousie qui lui sert le cœur dans un sens, même si elle ne veut pas l’avouer, ne l’aide pas à être objective. Préférant changer de sujet, Rose le regarde avec sévérité, tout en lui disant qu’il est attendu. « Uniquement dans tes rêves. » La répartie est la meilleure attaque. Etant fatiguée, elle veut qu’il s’en aille. Sa réponse ne lui plait pas. Il ne parle que des rumeurs qui circulent à son sujet. Comme quoi, il ne la connaît pas. Et dans un sens, elle est vexée. « Oui mes entrainements sont importants. La vie de Lissa dépendra de tout ça. Et ne crois pas tout ce qu’on dit à mon sujet Adrian. C’est surtout des langues de vipère jalouses, qui racontent beaucoup de chose bien loin de la vérité. » Alors qu’il insiste, Rose sait qu’elle ne gagnera pas. Alors elle se recule, fait demi-tour, lui montrant ainsi qu’il peut rentrer. Elle ne se doute pas qu’elle va encore passer pour la trainée de service. Entendant la porte de sa chambre qui se referme, Rose continue son chemin jusqu’à son placard. Attrapant un jogging gris clair qu’elle enfile, elle ne fait pas attention qu’elle expose son dessous noir. Se retournant vers Adrian, elle se passe une main dans ses cheveux. Elle ne sait pas réellement ce qu’il veut, mais elle veut mettre les choses au clair. « Ecoute Adrian, je sais très bien ce qu’on dit de moi. Mais si t’es là pour qu’on couche ensemble, tu peux faire demi-tour. Je ne suis pas ce genre de fille. » S’asseyant lourdement sur son lit, Rose tourne doucement sa nuque, en grimaçant. Elle a reçu un mauvais coup de la part de Dimitri et depuis sa nuque la fait légèrement souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pour une surprise, c'est une surprise.

Revenir en haut Aller en bas
Pour une surprise, c'est une surprise.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une surprise inattendu... [Ecarté]
» Prenez les par surprise
» Anniversaire SURPRISE [Caleb]
» (famille wagner) i have a bad surprise for you, darling!
» Drôle de Surprise [réaffecté à nos rangs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just Game :: Game :: Vampire Academy :: Académie-
Sauter vers: