Partagez|

essayons de survivre | Luce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar


Messages : 1
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: essayons de survivre | Luce Jeu 19 Avr - 14:42

C'est une mauvaise idée. T'essaies d'oublier cette vague sensation qui nous tes tripes. Sécurité. La sienne. C'est l'unique chose qui t'intéresse. Et quand t'as pris cette décision, t'as pas réfléchi un max. Tu savais juste que l'école avait été abandonné après votre fuite. Et tu t'étais dis, de manière logique, que puisque vous aviez déjà vécu le pire là-bas, personne ne viendrait vous chercher ici. C'était logique pour toi. T'étais juste inquiet de connaître la réaction de Luce. Vous ne gardiez pas que d'agréable souvenir, de l'internat. Tu l'avais cette retrouvé là-bas, mais son amie était morte ici. Elle avait de très mauvais souvenir. Alors t'appréhendais un peu. Tu l'avais porté dans tes bras, toute la durée du voyage. Par air, c'était plus rapide. Plus sécurisé, aussi. Vous ne pouviez pas vous permettre de prendre le bus, ou quelque chose dans le genre. C'était un risque inconsidérable. Elle s'était battu aussi longtemps que possible pour rester éveiller. Mais la fatigue avait fini par l'emporter et t'avais fini le reste du trajet à te battre avec de sale pensée. Vous aviez encore moyen de faire demi tour, de trouver autre chose. Non, t'avais pris cette décision, il allait falloir que t'assumes, jusqu'au bout. Ca n'allait pas être simple. Tu l'avais déposé sur l'un des lits de l'internat, encore en état. Depuis la bataille qui s'était produit ici, ce qu'il restait de l'école était en piteux état. La moitié des couloirs donnaient sur une vue extérieur que l'on ne possédait pas à l'époque. Certaines classes étaient impraticable. La bibliothèque était brulé, et malgré les semaines passés, l'odeur était toujours présente. T'étais descendu jusqu'au hâle, t'avais visité l'église. Fallait au moins que tu t'assures de ça, mais t'avais été soulagé de voir qu'aucun corps n'avait été laissé à l'abandon. T'aurais été mal de devoir t'en charger, avant le réveil de Luce. Tu continues ton chemin, jusqu'à l'ancienne piscine, où vous avez partagé votre véritable première journée ensemble. Un moment rien qu'à vous. Avant celui dans le parc, près de la fontaine. C'est là que t'avais fini par atterrir, assis dans l'air. T'avais voulu faire un tour dans la forêt, mais t'avais pas envie de l'abandonner, qu'elle s'inquiète de pas te trouver, alors t'étais resté à porter. Vous pourrez toujours aller faire un tour dans la forêt ensemble. Alors tu t'étais posé dans l'air, repoussé depuis peu. T'avais détaché une fleure, et t'étais en train de la malmener, à cause de tes sombres pensées. C'était plus fort que toi. Si elle était en danger, c'était à cause de toi. Parce que tu l'avais choisi, à l'époque. Pas que tu regrettes ton choix. Jamais. Mais depuis, elle n'avait pas eu de véritable chance de vivre. A chaque fois qu'elle croisait ton chemin, que vos lèvres s'effleuraient, tu devais lui dire adieu. Et aujourd'hui, par un miracle que tu ne comprenais pas encore, vous aviez la chance de vivre ensemble. Elle n'avait pas disparu, lorsque tu t'étais jeté sur ses lèvres, au désarroi de ton frère. Elle était toujours là, depuis. Toujours plus belle, à chaque baiser que vous échangiez. Mais elle était pas heureuse. Tu voyais la tristesse dans son regard, la douleur. Elle ne t'était sans doute pas dû, mais tu pouvais pas t'empêcher de penser que c'était ta faute. C'était toi qui l'avait entraîner dans cette merde. Putain, la veille, t'avait même eu cette pensée désagréable, qu'elle serait peut-être plus heureuse avec Cam. Ca t'avait donné la nausée, de l'imaginer ne serait-ce que deux secondes avec lui. Ca t'avait déchiré le cœur, de prendre conscience que c'était peut-être vrai. Mais dans ton égoïsme, après avoir vécu tout ça, après l'avoir perdu si longtemps, parce que tu l'aimes comme jamais, tu pouvais pas la laisser partir, mais pour son bonheur. Au fond, tu valais pas mieux que n'importe qui.

Tu relèves la tête, lorsque tu sens son odeur. Elle est là, à t'observer. Depuis quand ? T'en sais rien. T'espères juste qu'elle t'a pas vu dans cet état. Tu t'efforces d'afficher un sourire sur ton visage, et tu l'invites à venir te rejoindre. "He, bien reposée ?" T'oses pas lui poser la question, aborder le sujet de l'endroit où vous vous trouvez, de peur qu'elle craque, de peur que ça déclenche une dispute qu'aucun de vous deux ne supporterais. C'est étrange même pour toi, de revenir là. De voir tous ces lieux vides. De vous retrouvez seuls. "Je voulais aller faire une balade, dans la forêt, tu m'accompagnes ?" Ca te fait doucement sourire, quand tu te rappelles que c'est là-bas, que vous avez échangé votre premier baiser. Peut-être que vous pourrez partager un moment plus détendu là-bas ? Plus sain, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
essayons de survivre | Luce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [présentation] Luce
» [Règles] Survivre sur l'Île
» Une technique de survie en milieu hostile
» Un peu de nouveau côté sub ?
» Premier deck d'un débutant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just Game :: Game :: Fallen-
Sauter vers: