Partagez|

Survivre, ensemble | Bellamy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar


Messages : 1
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Survivre, ensemble | Bellamy Jeu 22 Fév - 11:17





Survivre, ensemble.

La douleur lui arrache une nouvelle grimace. A dos de cheval, elle tente de maintenir la cadence pour rentrer à temps, jusqu'à l'arche. Azgeda est en marche. La menace est bien réelle, et bien qu'Octavia n'est pas été en accord avec les principes de Skaikru ces derniers temps, elle n'est pas prête à laisser mourir son peuple, si elle est en mesure de l'éviter. Et tant qu'elle possédera encore un souffle de vie en elle, elle se battra pour réussir à rejoindre l'arche. Mais son souffle s'accélère, alors que la douleur persiste, s'acharne à la ralentir, à faire battre son cœur plus vite, à l'empêcher de garder un œil sur la route. Et bien vite, elle fini par s'écrouler dans les feuilles mortes de la forêt. Une forêt qu'elle connaît par cœur, depuis qu'elle est sur terre, une forêt qu'elle a appris à acclimater, mais qui se sera montrée plus forte qu'elle ce soir. Elle n'aura jamais la force de remonter sur son cheval. La douleur persistante lui ronge la peau. Elle tente de se relever, de se trainer à terre, de faire quelque chose, mais la douleur la cloue au sol. Sa seule mission résidait dans sa capacité a rejoindre l'arche avant son ennemi. Et elle n'en est pas capable. A cause d'elle, Skaikru n'a pas la moindre chance de survivre à l'attaque qui se prépare contre eux. Elle hurle. Mais c'est pas un cri de douleur. C'est un cri de déchirure intérieur. Un cri d'incapacité. Ce n'est pas dans ses gênes, ce n'est pas dans ses habitudes, mais aujourd'hui, elle est obligée de voir la défaite, obligée d'abandonner. Avec l'espoir que son peuple sera se montrer fort. Avec l'espoir que les siens pourront réussir à survivre, même en partie. Azgeda est entrainé au combat, elle en a conscience, c'est pour cette raison qu'elle se retrouve dans cet état pitoyable entre la vie et la mort. Mais Skaikru possède les armes, les munitions. Et au fond d'elle, elle espère que cela pourra suffire. Dans le flou total, la transpiration qui dégouline de son front, ses cils qui papillonne pour essayer de garder les idées claires, elle entend des bruits de pas. Encore loin, il lui semble, mais elle n'est pas seule. Et même si c'est sans doute risquer, d'attirer l'attention dans son état, alors qu'elle sait qu'il pourrait s'agir d'un peuple ennemi, qui n'attendait que sa faiblesse pour mourir, elle attire l'attention de l'individu. « Hello ? Y a quelqu'un ? » Elle essaie de redresser la tête, mais même ça, c'est trop complexe dans son état. Sa vision devient trouble, lorsqu'une silhouette se dessine dans son champ de vision. Elle n'arrive pas à le reconnaître. Un ami, un ennemi ? Impossible de le dire. L'unique chose qu'elle sait, c'est que si elle ne peut être sauvé, elle préfère être achevé de suite. Et puis le noir se dessine sous ses yeux, alors qu'elle semble entendre des paroles incompréhensible.

Elle tombe. Ou du moins, c'est une affreuse sensation qui la force a reprendre conscience du monde extérieur. Elle papillonne, et fini par réussir à avoir une vision claire de son entourage. Elle est toujours dans la forêt. La douleur tire sur la peau de son ventre, toujours bien présente, mais elle a moins chaud. Son cœur a repris un souffle normal. Mais elle est encore incapable de dire ce qu'il s'est passé. Elle tourne la tête, avec une grimace. Ses muscles sont douloureux. Elle tâtonne, et à force de recherche, sa main tombe sur une autre, à laquelle elle s'agrippe. Elle tente de se relever, pour découvrir son sauveur, mais son corps ne semble pas vouloir coopérer. Alors elle tourne la tête vers l'opposé. Son champ de vision est miné par des feuilles mortes, mais elle distingue une vague silhouette, allongée non loin d'elle. Et ce visage, qui apparaît qu'en partie, elle pourrait le reconnaître entre mile. « Bellamy ? » Comment peut-il être là ? Est-ce qu'il s'est enfui ? Est-ce que Skaikru a gagné ? Combien de temps est-il passé depuis qu'elle a perdu connaissance. « Bellamy ! Il faut prévenir l'arche ! Azgeda arrive » Elle essaie une fois encore de se relever. Et si elle arrive en partie à le faire, elle fini bien vite par retomber sur le dos. « Bordel ! » Elle passe une main sur son visage, alors qu'elle jure. Cette blessure la ralentie. Elle jure de tuer Echo, si elle croise son chemin de nouveau un jour. « Vas-y sans moi, Bell, il faut que quelqu'un les prévienne » Elle n'oublie pas la rancune qu'elle possède a son égard. Elle n'oublie pas qu'il a pris le parti de Pike, même lorsque ce dernier a voulu abattre Lincoln. Elle n'oublie pas qu'il n'a rien fais, pour l'en empêcher. Mais pour l'instant, cela n'a pas une grande importance, s'il meurt tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 4
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Re: Survivre, ensemble | Bellamy Mer 11 Avr - 16:54





Survivre, ensemble.


Bellamy n’est pas entièrement d’accord avec l’avis de Clarke. Mais après tout, c’est plus elle qui décide de tout depuis le début et son jugement n’a pas été aussi mauvais. Pourtant, dans le fond, il doute. Il ne peut pas croire que les Azgeda aient accepté la paix, comme ça. Il n’est pas normal pour le peuple des glaces de les avoir libéré ainsi. C’est trop … Et au fond de lui-même, Bellamy sait que quelque chose ne va pas. Il aimerait faire part de ses doutes à Clarke, mais connaissant la blonde, elle va lui dire qu’il se trompe. Il pourrait peut-être en parler à Raven, mais il ne veut pas la déranger. La pauvre est déjà bien occupée à réparer la base. Et puis, même s’il trouvait quelqu’un, Bell sait qu’on va lui dire qu’il se fait des idées, car il souffre de la perte de sa sœur. Connerie. Il a beau avoir le cœur meurtri et être rempli de haine de ne pas avoir dire à Octavia combien il l’aime et qu’il est désolé, il sait pourtant qu’il a les idées claires. Et il est presque certain que quelque chose se trame et ce n’est pas le manque de sommeil qui le fait parler. Se dirigeant d’un pas rapide vers le bureau où se trouve Clarke, il entre sans frapper. Posant les mains bien à plat sur le bureau, il ne quitte pas la blonde du regard. « On ne peut pas leur faire confiance. » Elle sait très bien de qui, il parle, vu que ce n’est pas la première fois qu’ils abordent le sujet. Même si Clarke pense que la paix est possible, pour Bell, ce n’est pas possible. La blonde commence à se lancer dans un énième discours et ça énerve Bellamy. Elle ne veut écouter personne d’autre qu’elle. Et ça, ça commence sérieusement à l’agacer. Tournant les talons, il ouvre la porte. Mais avant de partir, il se tourne vers elle, la regardant froidement. « Je vais prendre l’air. » Il claque la porte violemment, alors qu’il voit Clarke ouvrir la bouche, sûrement pour protester.

Sortant rapidement dehors, ses bottes s’enfonçant dans la boue, il croise le regard de Murphy. Continuant pourtant d’avancer, il arrive enfin à la sortie du campement. Il va prouver à Clarke qu’elle a tort, d’une manière ou d’une autre. S’enfonçant dans les bois, il a l’impression de respirer enfin correctement. Il ne s’était pas rendu compte que le campement avait le don de l’étouffer. Puis soudain, il entend une voix. Une voix appartenant à son passé. Pensant rêver, il se met pourtant à courir dans cette direction, et il reste figé pendant quelques secondes. Octavia. S’avançant vers elle, il hurle, mais elle ne semble pas l’entendre. Merde. S’agenouillant à sa hauteur, il l’appelle plusieurs fois, mais elle ne réagit pas. C’est alors qu’il voit la blessure de son ventre. Bordel de merde ! Il n’est pas médecin. Arrachant la manche de son t-shirt, il met un peu d’eau sur le tissu, avant de le poser sur la blessure de sa sœur. Puis il s’allonge à ses côtés. Il est hors de question qu’il la laisse partir une seconde fois.

Mais il devait être plus fatigué qu’il ne le pensait, car il se fait réveiller par Octavia. Ouvrant péniblement les yeux, il tente d’écouter. Prévenir de quoi ? Mais les mots influent dans son esprit et il comprend. Il avait raison et Clarke avait tort. Attrapant sa sœur sous les aisselles, il l’aide à se relever. Coinçant son visage entre ses mains, il la regarde droit dans les yeux. « Jamais plus je ne te laisserai Octavia. Je suis tellement désolé si tu savais. » Désolé pour Lincoln, pour quand ils étaient encore sur l’arche, pour tout. Tournant les talons, il passe le bras d’Octavia derrière son cou, pour l’aider à marcher. « On va les prévenir ensemble. Saleté d’Azgeda. » Dire qu’il avait sauvé Echo et certains autres … Vive le remerciement ! Tournant sa tête vers sa sœur, Bellamy se demande ce qui a pu arriver. Echo avait pourtant dit qu’elle était morte. « Comment t’en es-tu sortie ? Echo a dit que … que tu n’étais plus là … » Il se souvient encore de la douleur qu’il a ressenti et sa gorge se serre. Aussi, il préfère détourner les yeux pour qu’elle ne voit pas le trouble qui le ronge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Survivre, ensemble | Bellamy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Règles] Survivre sur l'Île
» [Expo] La Tous Ensemble, à Paris les 13 & 14 décembre 2014 (annulée)
» macbook + livebox + nabazatag/tag, que faire ??
» Une technique de survie en milieu hostile
» probleme connection avec livebox orange toute les leds oranges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just Game :: Game :: The 100-
Sauter vers: